29 septembre 2009

Les croqueurs de pommes, suite...

L'exposition proposée par les croqueurs de pommes est terminée et le bilan, plus que satisfaisant. Sur une semaine d'exposition, deux après midi ont été consacrés au public scolaire. Ce sont ainsi cinq classes qui nous ont rendus visite. L'animation, assurée par Messieurs Louis Mainard et René Rochon, a connu un grand succès et a permis aux petits comme aux grands, de découvrir, à l'aide de différents panneaux, le rôle et les buts de l'association des Croqueurs de pommes, ainsi que les différentes variétés de pommes exposées (rambotte, reinette de cusset, pomme coing, reinette grise ou encore reinette de Caux (ma préférée !)).Thierry_Robin__2_

Centre_a_r_Sylvie_Chenal__1_

Après avoir répondu à différentes questions (combien de fruits connaissez-vous ? Lesquels ? (réponse entendue : la meringue)Comment mange-t-on les pommes ? (réponse entendue : en les zépluchant), les enfants du Centre Aéré et des élèves des écoles Léonard de Vinci et St Charles de Cours la Ville et de l'école Mathilde Ovize de Thizy ont aussi découvert les différents techniques de greffe pratiquées dans la région : en fente (le porte greffe est sectionné horizontalement puis fendu verticalement sur 2 centimètres pour accueillir le greffon), au printemps et à l'écusson (une entaille en forme de T sur le porte greffe permet la mise en place d'un greffon), en été, lorsque le bois est encore vert. Après ligaturage et masticage, la greffe, si elle est bien faite, prend en deux à trois semaines. Les portes greffes sont des variétés sauvages (Louis Mainard, ancien horticulteur, "fabrique" ses portes greffes en semant des pépins de pommes).Fabienne__2_

Thierry_Robin__7_Centre_a_r___3_

Les enfants ont ensuite pu déguster différentes variétés de pommes ainsi que des sirops de fruits qui ont été très appréciés.

Centre_a_r___2_Sylvie_ChenalThierry_Robin

Au fil de ces visites, nous avons ainsi découvert que si le poirier peut se greffer sur des aubépines ou des cognassiers, le porte greffe du pommier, lui, ne peut être qu'un autre pommier. Et s'il est toujours possible de greffer plusieurs variétés sur un même porte greffe, au bout d'un certain laps de temps une des variétés prendra le pas sur les autres. En ce qui concerne le stockage des pommes, il est aussi bon de savoir qu'une pomme se stocke toujours la tête à l'envers et qu'elle n'apprécie pas du tout le voisinage des pommes de terre, des aulx ou des oignons. Enfin un petit conseil santé : une pomme, à jeun, chaque matin, est anti-cholestérol.

PalazzoloThierry_Robin__4_Palazzolo__1_

Vous trouverez un album photo des dessins des enfants de la classe de CE1 de Fabienne Champalle de l'Ecole Léonard de Vinci dans l'encart album photo, à droite. Ces dessins ont été réalisé suite à une question qui leur avait été posée lors de leur visite : Sachant qu'aucun fruit ne commence par la lettre "E", inventez-en un en le nommant et dessinez-le au dos de la feuille.

Posté par LesBiblios à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Les croqueurs de pommes, suite...

Poster un commentaire